Translate

mardi 5 janvier 2016

Figu a zéro


Bonjour et bonne année a tous.

Comme indiqué dans le titre j'ai rien fait en fin d'année coté fig, du coup je dois avoir du 30 fig/mois pour arriver au bout du projet, pas insurmontable mais compliqué !




Coté Geek j'ai été voir le dernier Star Wars et attention a la critique Spoil sous les photos! donc ceux qui n'ont pas vu le film, ne vous gâchez rien en allant voir après les photos.



Le film est top, on ressort enchanté, mais après reflexion:

 coté scénario, c'est vraiment tres proche de l'épisode 4!

Comment peut on être aussi peu imaginatif ?


samedi 5 décembre 2015

En attendant la peinture

Petite partie de Lotow, ça faisait des années que je n'y avait pas joué.

On s'est monté rapidement deux bandes de Lawmen et de hors la loi pour faire une petite partie de ce jeu.

Apres deux scenarii, on a tenté de jouer avec le fameux Vengeur Masqué a l'épée, peint il y a plus de 5 ans mais jamais sorti de sa boite.



 Ces impressionnantes caractéristiques ont été publiées dans le supplément Showdown  pour Lotow.
 Je ne l'ai jamais vu joué en campagne, il avait été interdit.
 Il n'a pas de cheval ici mais théoriquement on peu lui en affecté un. Tornado !
 Dans le secnario, il doit sauver la belle, enfermée dans une auberge entourée de 10 hommes de mains.
 Derniere longueur avant le drame...
 Arrivant au contact du premier malheureux, avec 0 Ft et 1 w, cela va lui suffire pour faire le ménage...
Surtout ne pas jouer avec dans une campagne classique, :)


mercredi 4 novembre 2015

Morat : APO.

La reconstitution du projet Morat se fera dans 7 mois!

Je n'ai plus le choix : APO.

128 piétons a peindre.

Donc on part sur un rythme soutenu de 18 figurines par mois, pas impossible mais le moindre faux pas sera difficile a rattrapper.

De plus, il y a quelques décors de fortifications à réaliser...

Un post par mois pour suivre l'evolution du projet. Si j'avance plus vite j'essairais de réaliser des options supplémentaires.



samedi 10 octobre 2015

Gladiateurs

Petit opération LIFO (Last in, First Out) lancée lors de la GM, des gladiateurs de marque crusader.

 Un Hoplomaque, un retiaire, un dimachiere, un mirmillon.
 Un autre Hoplomaque, un thrace, un rétiaire, un mirmillon.
 un provocator, un thrace, un cruppelaire, un dimachiere.
Et enfin un retiaire, un laquetor, un mrimilon et un provocator.



Tout cela pour jouer avec la règle Jugula, un jeu de Lanistes :)

mardi 29 septembre 2015

Régles de jeux d'histoire

Je faisais la liste de tous les règles pour lesquelles j'avais peint spécifiquement une armée, et que j'avais testé:


DBA, J'en ai fait beaucoup de parties , surtout en tournoi, jeu où les erreurs ne pardonnent pas, au cas où il y a peu d'erreur des deux cotés, cela se joue sur un coup du sort.
Les parties sont rapides et cela permet d'enchainer les rencontres sans être épuisé.




DBM 3.1, la petite sœur de DBA, avec des armées plus grande, j'ai fait un seul tournoi et comme la règle était en fin de vie, je n'ai pas assez de recul.



Armati, règle sympathique où apparaissent des notions de fatigues et  d'unité. Le déploiement caché réserve des surprises et donnent de vrais challenges. Je l'ai jouée surtout en tournoi et c’était un vrai plaisir à chaque fois.


Field of glory V1 : Le jeu auquel j'ai le plus joué, C'est un système où l'on déplace des unités plus ou moins grandes, ce qui permet de simulé la flexibilité d'une armée, ( grosse unité = généralement peu manœuvrable). Lors des combats, on vise la démoralisation des unités adverses en 3h30... C'est le plus gros problème finalement, le temps des parties qui permet d'en faire peu sur un week end. Le système de combat est complexe, c'est clairement pas fait pour jouer une partie de temps à autres.


Field of glory renaissance : J'ai du en faire 4 parties en tout, dont 3 avec la gruik team. La version renaissance de la règle ci dessus avec des possibilités de formations originales. L'avantage de manier des unités permet de faire des parties lisibles.Système de combat assez complexe.


 Legends of the old west : Lotow pour les intimes, j'ai du faire pas moins de 5 campagnes de cette règle.
On affronte avec sa bande d'une dizaine de cowboys les autres bandes venues en découdre sur des scenarii.
Campagnes  proposées, très plaisantes,  la course aux chemins de fer, les combats de boxes...
J'ai toujours joué la même bande, et au fil de l'expérience, on arrive vite a devenir "optimisateur" sans le vouloir, d'ailleurs à la fin je n'achetais plus de dynamite pour mes héros, je me contentais d'un prospecteur d'or :).


L'art de la guerre : j'ai fait trois parties, j'ai même peint une armée pour tester. Je n'ai jamais accroché malgré son format a mi chemin entre DBA et Field of glory. Beaucoup de similitude avec ces deux jeux en apparence.


Condottiere : C’était partie d'une convention, ou en regardant les boites Perry plastique, on se serait dit, "allez! on peint une bande pour condottiere et on teste dans 6 mois"... Résultat, on est resté mitigé à la fin de la partie, ( surtout pour une histoire de soclage en fait... ) faudra que j'en refasse une deuxième tout de même pour être certain, le livre est vraiment beau :).



Le croissant et la croix : règle sur la période des croisades, beaucoup plus tactique qu'elle n'en à l'air a la première lecture, original avec son système de plateaux. Je ne sais pas encore si je vais en refaire, mais je peins dans ce sens.


Presque 10 ans de  jeu d'histoire avec figurines sur ces différentes règles, vecteurs d'innombrables heures de jeu.

jeudi 24 septembre 2015

[C&C] Partie 2 à 5, La grande mélée.

La petite bande de croisés se dirigeait vers l'est lorsqu'elle aperçue des troupes sarrasines au loin.

En fin stratège, le seigneur de l'ost décidait d'occuper les points stratégiques comme une légère colline et des champs pour se protéger plus efficacement de la cavalerie ennemie.

 Les gardes font un mouvement rapide vers la colline.
 Alors que les sergents s'avancent vers la dune et le champs clos.
 Mais c'est sans compter les naffatums ennemis qui pulvérisent deux unités rapidement. Le reste des troupes n'a plus qu'a retraiter vers Jerusalem.
 Mais en faisant route vers le lieu sacré, une troupe de franc disputait le passage d'une rivière. Point de sous, points de passage. Les arbalétriers ennemis massacrent les soldats des croisés depuis l’autre rive.

 En faisant un mouvement vers l'Est, La troupe tombait sur une bande de fanatiques Mutatawi.
 Les deux chefs acceptèrent un duel alors que leurs troupes se déchiraient autour d'eux.
 Finalement le chef ennemi infligea une blessure grave au croisé.
 Il décida de retourner vers ses terres mais pour cela , il devait repasser par l'empire byzantin.
 Pour une fois, le seigneur se posa pour faire une prière, pleine de prudence, tempérance et courage.
 Les troupes de nouveau motivées étaient prêtes a recevoir l'assaut du seigneur byzantin.
 Deux groupes de soldats se retranchèrent derrière un muret alors que les gardes et une autre unité de soldat soutiendraient toute l'attaque.
 Aux cris d'Ascalon, les chevaliers croisés ravagèrent les cavaliers byzantins, mais n'echapérent pas aux tirs des psilois.
 Malgré tout son courage, le seigneur croisé se fit battre en duel par le chef byzantin.

 Leur chef mort, les derniers croisés vendirent leurs services en tant que mercenaires au seigneur vainqueur Denisus.


Excellent week end en Alsace pour cette grande mêlée. C’était parti d'un petit challenge entre figurinistes, a savoir peintre une bande en 2 mois et  participer. Je ne le regrete pas.

Maintenant un nouvel objectif, je suis revenu un peu chargé en figurine, je vais tenter de tout peindre en 3 semaines pour ne pas encombrer plus les placards.

Retrouver d'autre compte rendu sur le blog de F&S.

mardi 22 septembre 2015

[C&C] Grande mélée partie 1

1095, le pape Urbain 2 appelle a la croisade.

Un seigneur de l'est de la France lève le ban et engage des mercenaires pour répondre à l'appel.

La route est longue jusqu'en terre sainte et cela passe par le territoire Byzantin.

Profitant de la nuit, un seigneur local vole toutes les montures de l'armée croisée.

Au matin, l'outrage sera réparé, les croisées sortent de la ferme où ils ont passé la nuit alors que les byzantins se dressent devant eux dans la plaine.


 l'armées croisée:
- le seigneur 
- 12 gardes.
- 24 sergents.
 Alors que le seigneur croisé se retranche dans le champs clos, avec ses écuyers, le byzantin avance a porté de tir.
 les sergent a l'ouest et les gardes au centre subissent les volées de flèches.
 Puis les cavaliers équipées de Kontos réalisent une charge mortelle, sur le flanc de la ligne de gardes croisées, en ordre lâche.
 Sous les tirs, les sergents se cachent dans une maison.
 A force de charges et contre charges, les morts s'accumulent sur le terrain et les valides se font rares.
 Les derniers chevaliers se feront hachés sous les traits.
Le seigneur franc préfère arrêter les dégâts et renonce à ces montures. Il n'a plus de chevalier à mettre dessus.

Première partie de la règle le croissant et  la croix très formatrice durant la grande mêlée. Première impression , c'est brutal! le tableau des aptitudes permet des effets dévastateurs.

Je tenterais de faire le compte rendu des 4 prochaines parties d'un coup.